Défibrillateur cardiaque : 5 idées reçues.

Le défibrillateur cardiaque implantable est une prothèse destinée à prévenir la mort subite par trouble du rythme (tachycardie ventriculaire, fibrillation ventriculaire) chez les patients à haut risque.

Lorsqu’un cardiologue propose ce type d’intervention, de nombreuses questions et idées reçues surgissent.

Reprenons ici les 5 plus fréquemment posées.

Tout le monde verra que je porte un défibrillateur

En effet, les défibrillateurs cardiaques implantables étaient auparavant, de relativement grande taille. De ce fait, ils étaient assez visibles sous la peau chez les patients minces.

Depuis quelques années, cette taille a considérablement diminuée : elle a été divisée par 2 en l’espace de 10 ans !

Enfin, chez certaines personnes très maigres, il est possible d’implanter le défibrillateur en position rétro-pectorale, c ‘est-à-dire derrière le muscle pectoral. Ainsi, l’appareil est quasiment invisible.

le défibrillateur est placé sous la peau

Avec mon défibrillateur, je ne pourrai plus voyager et prendre l’avion

Comme pour les porteurs de stimulateurs cardiaques, la présence d’un défibrillateur cardiaque implantable ne contre-indique aucunement les voyages en avion.

En revanche, le passage des portiques de sécurité aux aéroports peut parfois poser problème. La plupart du temps, vous montrerez à l’agent de sécurité votre carte de porteur de défibrillateur, et celui-ci effectuera une fouille manuelle et évitera le passage du détecteur dans la zone du défibrilateur.

Vous pourrez donc voyager sereinement et sans stress.

Est-ce dangereux d’avoir des relations sexuelles quand on a un défibrillateur cardiaque ?

Il n’est ni contre-indiqué ni dangereux d’avoir des relations sexuelles pour les porteurs de défibrillateur cardiaque implantable.

A l’instar de la pratique sportive, l’appareil fait parfaitement la distinction entre un rythme cardiaque rapide lors d’un effort, et un authentique trouble du rythme grave nécessitant son intervention.

En revanche, il peut survenir un trouble du rythme ventriculaire lors d’une relation sexuelle et donc amener à un choc électrique pour sauver la vie du patient. Le ou la partenaire peut dans ce cas ressentir le choc électrique, mais cela est dans la très grande majorité des cas sans gravité.

Là encore, le porteur de défibrillateur peut vivre normalement.

Parfois, ça casse, j’ai un copain à qui c’est arrivé !

Oui, comme toute prothèse la fiabilité n’est pas de 100%. Le talon d’Achille des défibrillateurs cardiaques implantables a longtemps été la sonde qui relie la boitier au ventricule droit du cœur. Dans le passé, certaines marques de sondes se sont révélées fragiles, et cassaient après quelques années.

Lorsqu’une sonde de défibrillateur casse, les conséquences peuvent être lourdes, amenant à des chocs électriques intempestifs. Dans ce cas, la sonde doit être remplacée en urgence. Fort heureusement, la technologie s’est grandement améliorée et les “fractures” de sondes sont devenues désormais exceptionnelles.

Enfin, la surveillance par télécardiologie permet de détecter très précocement ce genre de désagrément.

Je ne pourrai plus passer d’IRM avec mon défibrillateur cardiaque ?

Depuis plusieurs années, les défibrillateurs cardiaques implantables sont compatibles avec la réalisation des IRM. L’appareil doit être réglé avant l’IRM dans un mode approprié, puis éventuellement de nouveau après. Avec cette précaution, la réalisation d’IRM est sans danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *