Le défibrillateur implantable est un petit appareil que votre rythmologue pose au cour d’une courte intervention. Il agit comme un ange gardien qui surveille le rythme cardiaque en permanence. En cas d’emballement grave du coeur, il délivre un choc électrique qui stoppe l’arythmie du coeur. Ainsi, le patient est sauvé de l’arrêt cardiaque en quelques secondes… et sans séquelles…

Un défibrillateur implantable ? Mais pour qui ?

En pratique, le défibrillateur implantable, est indiqué dans les situations suivantes :

Lorsque l’indication est posée, les premières questions du patient concernent le déroulement de l’intervention. 

Ca fait mal Docteur ?

Tout d’abord. la pose du défibrillateur est réalisée au bloc opératoire, sous anesthésie locale et sédation.

Premièrement, l’anesthésiste réalise une sédation, c’est à dire injecte dans la perfusion des produits d’anesthésie visant à éviter la douleur et “déstresser”.

Ensuite, le chirurgien injecte au niveau de la cicatrice un anesthésique, comme le dentiste avant un soin profond. Ainsi, une fois cette piqure réalisée, la peau est endormie.

C’est la combinaison de ces deux choses qui rend la procédure de pose de défibrillateur implantable indolore. 

C’est une grosse opération ?

Il s’agit d’une chirurgie simple, avec une incision de quelques centimètres sous la clavicule. En effet, il ne s’agit pas d’ouvrir le thorax pour accéder au cœur comme pour une chirurgie du cœur ! 

Souvent, la pose du défibrillateur implantable dure entre 30 minutes et 1h30 en fonction du nombres de sondes à poser.

On parle de défibrillateur simple, double ou triple chambre en fonction. Ces sondes passent par une veine sous la clavicule qui arrive directement dans le cœur.

pose d'un défibrillateur implantable

Je suis hospitalisé longtemps pour la pose de mon défibrillateur implantable ?

Dans la plupart des centres l’hospitalisation dure 2 à 3 jours. Ensuite, une fois la pose du défibrillateur implantable effectuée, une surveillance est nécessaire pour s’assurer du bon fonctionnement du dispositif et de l’absence de complications. Enfin, un pansement compressif est par exemple posé pour éviter le formation d’un hématome.

Puis, une fois rentré à domicile, une infirmière doit refaire le pansement tous les 2 à 3 jours avant un retrait du fil aux alentours du 10ème jour.

Quel est le suivi d’un défibrillateur implantable ?

En effet, après la pose du défibrillateur implantable, un suivi est nécessaire. Il s’agit d’un suivi conjoint entre le cardiologue et le rythmologue, au rythme d’une consultation tous les 6 mois à 1 an.

Le rythmologue contrôle le défibrillateur avec un ordinateur pour s’assurer du bon fonctionnement et également effectuer les éventuels réglage pour optimiser le fonctionnement de la prothèse.

Enfin, tous les patients porteurs d’un défibrillateur sont équipés d’une télécardiologie permettant un suivi quotidien des principaux paramètres.

défibrillateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.