Fibrillation auriculaire : les 5 astuces qui ne dépendent que de vous !

La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. Ainsi, la probabilité d’être touché augmente avec l’âge.

Les traitements, médicaments ou intervention, dépendent de chaque patient.

Parallèlement, certaines actions dites “hygiéno-diététiques”, peuvent produire des résultats étonnants. Celles-ci ne se substituent pas aux médicaments et/ou ablations. En revanche, elles ont surtout une efficacité aux stades débutants de la fibrillation auriculaire (paroxystique).

Traitement du bouveret

La perte de poids.

Le surpoids (Indice de masse corporel entre 25 et 30) et a fortiori l’obésité (Indice de masse corporel > 30) favorise la survenue de l’arythmie cardiaque.

De plus, perdre du poids est bénéfique dans de nombreuses pathologies.

Parfois, l’aide d’un diététicien peut s’avérer utile.

fibrillation auriculaire
traitement bouveret

Une alimentation saine, un rempart contre la fibrillation auriculaire.

Ainsi, au delà de la perte de poids, une alimentation méditerranéenne a démontrée un effet positif sur la santé cardio-vasculaire. Entre autre, cela a été démontré dans la prévention de la fibrillation auriculaire.

Ce régime privilégie les légumes, les noix, les légumineuses et les produits céréaliers. A contrario, il évite la consommation de viande.

bouveret

La prise en charge de l’apnée du sommeil.

Le syndrome d’apnée du sommeil, est un trouble respiratoire relativement fréquent. Souvent, il est favorisé par le surpoids et certaines particularités anatomiques.

En pratique, il entraine, du fait des apnées, des chutes du taux d’oxygène dans le sang.

Ainsi, cela a pour conséquence une souffrance de certains organes, comme le coeur. Parfois, cela peut entrainer un passage en arythmie.

Pensez à demander conseil à votre cardiologue !

bouveret

Diminuer sa consommation d’alcool permet de luter contre la fibrillation auriculaire.

Tout d’abord, l’alcool est connu pour sa toxicité sur le coeur. En effet, il peut au maximum provoquer le développement d’une insuffisance cardiaque.

Par ailleurs, une consommation festive occasionnelle peut aussi déclencher une fibrillation auriculaire, souvent connue sous le nom de “fibrillation auriculairedu samedi soir”.

Les facteurs déclenchants de l’arythmie dépendent de chaque patient. Ainsi, une fois identifiés, leur suppression peut permettre une nette amélioration de la situation.

fibrillation auriculaire

Une consommation modérée de café/thé fait diminuer la fibrillation auriculaire.

En effet, la caféine et la théine peuvent, à l’instar de l’alcool, déclencher une crise de fibrillation atriale.

Cela n’est pas systématique, mais si vous constatez des palpitations dans les heures qui suivent la prise de café ou de thé, il est intéressant de tenter une période de sevrage. Ainsi, en cas d’amélioration, vous tenez une bonne astuce pour limiter vos symptômes !

Par extension, toutes les drogues, en particulier la cocaïne, peuvent déclencher de l’arythmie.

fibrillation auriculaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.