iPhone et défibrillateur : quels risques ? Quelles solutions ?

iPhone et défibrillateur sont-ils fait pour s’entendre ? En effet, un article récent publié dans la prestigieuse revue Heart Rythm a réveillé quelques craintes : le nouvel iPhone 12 inhiberait les défibrillateurs automatiques implantables des patients qui en sont porteurs.

Qu’en est est-il réellement ? Sur quels faits repose cette publication ? De fait, les patients porteurs de défibrillateurs sont ils réellement en danger ? Enfin, quelle solutions proposer ?

Revenons ensemble sur cette publication afin de tâcher de mieux comprendre.

Pour bien comprendre : comment fonctionne un défibrillateur implantable ?

Un ange gardien.

Il s’agit d’un boitier qui est implanté sous votre peau par votre rythmologue. Ce boitier est connecté à une sonde qui le relie au cœur.

Le défibrillateur va “écouter” l’activité électrique du cœur en permanence. S’il détecte un trouble du rythme grave comme tachycardie ventriculaire ou une fibrillation ventriculaire, il délivre un choc électrique. Au final, ce choc électrique va stopper le trouble du rythme et permettre le retours en rythme normal du cœur.

Ainsi, à la manière d’un ange gardien, le défibrillateur “écoute” toujours le cœur.

En revanche, il est très important que le défibrillateur ne délivre pas de choc s’il n’y a pas de trouble du rythme. En effet, cela pourrait être douloureux. Donc, il existe de nombreux systèmes de protection dans les programmes du défibrillateur pour lui permettre de faire le tri entre les parasites et les vrais troubles du rythme.

Défibrillateur
Un défibrillateur implantable. La sonde est positionnée dans le cœur puis reliée à un boitier placé sous la peau.

Les signaux parasites.

Les champs magnétiques provoquent des parasites qui peuvent être perçus comme un trouble du rythme par l’appareil. Ainsi, les défibrillateurs (de même que les pacemakers, mais pour une autre raison) sont programmés pour ne plus écouter l’activité électrique du cœur lorsqu’ils sont soumis à un champs magnétique.

Que nous révèle cet article sur l’interaction iPhone et défibrillateur ?

Une expérience simple.

Tout d’abord, le cardiologue a positionné un iPhone 12 sur le boitier du défibrillateur. Ensuite, il a connecté l’appareil utilisé pour contrôler le défibrillateur. Ainsi, il a pu constater que le défibrillateur s’était désactivé pendant toute la durée où l’iPhone était proche du défibrillateur.

En revanche, sitôt que l’iPhone a été éloigné du défibrillateur, la protection s’est immédiatement réactivée.

Que s’est-il passé ?

L’iPhone 12, comme plusieurs autres appareils Apple, fonctionne avec la technologie MagSafe. Celle-ci permet un rechargement très rapide des batteries en utilisant le principe d’induction électromagnétique. Ce principe nécessite l’utilisation de bobines aimantées qui sont disposées dans l’iPhone.

Un champs magnétique est généré par ces bobines et il est détecté par le défibrillateur. Alors, il se met en mode protection. Lorsqu’il est en mode protection, il ne délivre pas de choc.

iPhone et défibrillateur
Flèche jaune : bobine magnétique de l’iPhone 12 Flèche verte : iPhone 12 posé sur le boitier du DAI Flèche rouge : le programmateur indique que le défibrillateur est inhibé

L’interractions iPhone et défibrillateur est-elle un phénomène récent ?

Non. En effet, ceci avait déjà été observé mais n’était pas significatif.

De fait, les ancien modèles comme l’iPhone 6 contenaient déjà des bobines magnétiques. En revanche, ces bobines généraient un champs magnétique moins puissant qui ne générait pas d’interaction notable.

Par exemple, une étude a porté sur 148 patients possédant un iPhone 6 ou une Apple Watch. Au final, un seul cas d’interférence significative avait été observé au cours des 1 352 tests réalisés.

iPhone et défibrillateur : des solutions simples

Quoique pouvant paraitre inquiétante, des solutions très simples et peu contraignantes existent.

La distance.

En effet, plus on est éloigné d’une bobine magnétique, plus le champs qu’elle génère est faible. Ainsi, la firme Apple recommande de tenir les bracelets connectés et les appareils munis de la technologie MagSafe à plus de 17 cm de son défibrillateur. Enfin, elle recommande également de ne pas les porteur sur soi durant la nuit.

Ces précautions d’usage sont accessibles en ligne.

La télécardiologie.

Le boitier de télésurveillance vous a été remis par votre cardiologue suite à la pose de votre défibrillateur. Il envoie automatiquement une alerte à votre cardiologue en cas d’anomalie détectée.

à 17cm du défibrillateur, il n’y a plus d’interaction avec l’iPhone.

6 réponses

  1. Bonjour
    Avec un pacemaker il faut lire l’article de la meme maniere?

    Mais lorsqu’on a posé mon pm on m’a dit a 15cm pour TOUS LES telephones, pas specialement l’iphone 12 qui serait plus mechant avec ses aimants plus forts.

  2. Bonjour,
    Je suis porteur d’un stimulateur cardiaque Biotronik Edora 8 DR-T. Je voudrais faire l’acquisition d’une montre marque : Withingst modèle Scanwatch Horizon.
    Cette montre est elle compatible avec le stimulateur cardiaque ?
    Merci pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *