Le choc électrique externe

Le choc électrique externe (ou cardioversion électrique) consiste en l’application d’un courant électrique passant par le coeur afin de rétablir un rythme normal.

Le choc électrique externe (ou cardioversion électrique)

Le choc électrique externe est une procédure médicale qui rétablit un rythme cardiaque normal. Il est pratiqué chez les personnes présentant certains types de battements cardiaques anormaux (arythmies). La cardioversion se fait généralement en envoyant des décharges électriques à votre cœur. Pour y parvenir, on utilise des électrodes placées sur votre poitrine. Il est également possible de faire une cardioversion avec des médicaments.  La cardioversion est généralement une procédure programmée pratiquée dans un hôpital. Vous devriez pouvoir rentrer chez vous le même jour que votre procédure.  Chez la plupart des gens, la cardioversion rétablit rapidement un rythme cardiaque normal.  

Risques du choc électrique externe

Les complications des chocs électriques externes sont rares et les médecins peuvent prendre des mesures pour réduire vos risques. Les principaux risques de cardioversion incluent:      

·       Caillots de sang délogés

Certaines personnes qui ont des battements cardiaques irréguliers ont des caillots sanguins dans leur cœur. La cardioversion électrique peut provoquer la formation de caillots sanguins dans d’autres parties de votre corps. Cela peut entraîner des complications potentiellement mortelles. Par exemple, elle peut provoquer un accident vasculaire cérébral ou un caillot de sang se rendant à vos poumons (embolie pulmonaire). Afin de prévenir cette complication, un traitement anticoagulant est prescrit avant la procédure. De plus, un contrôle échocardiographie peut être réalisé afin de s’assurer de l’absence de caillot.

·       Rythme cardiaque anormal

Parfois, certaines personnes qui subissent une cardioversion provoque d’autres problèmes de rythme cardiaque pendant ou après leur procédure. C’est une complication rare. Si cela se produit, il n’apparaît généralement que quelques minutes après votre procédure. Votre médecin peut donc vous administrer des médicaments ou des chocs supplémentaires pour corriger le problème.     

·       Brûlures de la peau

Rarement, certaines personnes ont des brûlures mineures sur la peau où leurs électrodes ont été placées.  Les femmes enceintes peuvent avoir une cardioversion. Seulement, il est recommandé de surveiller le rythme cardiaque du bébé pendant la procédure.  

Comment vous préparer à une cardioversion électrique

Le plus souvent, les procédures de cardioversion sont planifiées à l’avance. En revanche, si vos symptômes sont graves, vous devrez peut-être subir une cardioversion en cas d’urgence. En règle générale, vous ne pouvez rien manger ni boire pendant environ 8 heures avant votre intervention. Votre médecin vous dira si vous devez prendre l’un de vos médicaments habituels avant la procédure. En revanche, si vous prenez des médicaments avant l’intervention, ne buvez que suffisamment d’eau pour avaler vos comprimés. Parfois, avant la cardioversion, vous pouvez avoir une procédure appelée échocardiographie transoesophagienne (ETO). L’objectif de cet examen est de vérifier l’absence de caillots sanguins dans le cœur. En effet, la cardioversion pourrait les  déloger, entraînant des complications potentiellement mortelles. Votre cardiologue décidera si vous avez besoin d’une échocardiographie transoesophagienne avant la cardioversion. Tout d’abord, avant la réalisation d’une échocardiographie transoesophagienne, votre gorge sera engourdie par un produit spécial. Par la suite, une sonde est guidée dans votre gorge et dans votre œsophage, qui relie votre bouche à votre estomac. À partir de là, la sonde permet d’obtenir des images plus détaillées de votre cœur afin que votre médecin puisse vérifier la présence de caillots sanguins. En revanche, si votre médecin découvre des caillots sanguins, votre procédure de cardioversion sera retardée de trois à quatre semaines. Les médicaments anticoagulants devront être poursuivis afin de réduire votre risque de complications.  

Comment se déroule un choc électrique externe ?

·       Pendant la procédure

Une infirmière ou un infirmier placera plusieurs gros patchs appelés électrodes sur votre poitrine. Les électrodes seront connectées à un appareil de cardioversion (défibrillateur) à l’aide de fils.  Le défibrillateur enregistrera votre rythme cardiaque tout au long de la procédure et délivrera des chocs à votre cœur pour rétablir un rythme cardiaque normal.  Ensuite, avant la délivrance des chocs, l’infirmièr(e) posera une perfusion. Cette perfusion sert à vous donner des médicaments qui vous feront dormir pendant la procédure. Ces médicaments permettent également que vous ne ressentiez aucune douleur liée aux chocs.   Une fois la sédation effectuée, la cardioversion électrique ne prend généralement que quelques secondes.

·       Après la procédure 

La cardioversion électrique est effectuée en ambulatoire. Cela signifie que vous pouvez rentrer chez vous le jour même de votre intervention. Vous passerez environ une heure dans une salle de réveil à surveiller de près votre rythme.  Parce que vous serez endormi pendant la procédure, votre conscience de ce qui vous entoure peut être affectée par la suite. Vous aurez besoin de quelqu’un pour vous raccompagner à la maison. Par ailleurs, votre capacité à prendre des décisions peut être affectée durant quelques heures après votre procédure.  Pour finir, même si aucun caillot n’a été trouvé dans votre cœur avant l’intervention, vous devrez prendre des anticoagulants. Il faudra les poursuivre pendant au moins plusieurs semaines après l’intervention. En effet, ce traitement a pout but de prévenir la formation de nouveaux caillots.  

Résultats

Pour la plupart des gens, la cardioversion peut rapidement rétablir un rythme cardiaque régulier. Toutefois, il est possible que vous ayez besoin de répéter les procédures pour garder un rythme cardiaque normal, ou bien recourir à une ablation de votre trouble du rythme pour en guérir définitivement. Enfin, pour que votre cœur reste en bonne santé, vous devrez peut-être modifier votre mode de vie. En effet, certaines pathologies comme l’hypertension artérielle peuvent peuvent favoriser les arythmies. Pour finir, l’apnée du sommeil ou le surpoids peuvent favoriser les arythmies.