Le stimulateur cardiaque

Le stimulateur cardiaque (ou pacemaker) est un appareil capable de stimuler l’activité électrique du coeur quand celle-ci est trop lente.

Présentation générale

Un stimulateur cardiaque est un petit appareil composé de deux parties – un générateur et des sondes (électrodes) – qui est placé sous la peau dans votre poitrine pour vous aider à contrôler votre rythme cardiaque. Les personnes peuvent avoir besoin d’un stimulateur cardiaque pour diverses raisons, principalement en raison de bradycardie, dans lesquelles le rythme cardiaque est anormal. Le vieillissement normal du cœur peut perturber votre rythme cardiaque, le faisant battre trop lentement. Les lésions du muscle cardiaque résultant d’une crise cardiaque sont une autre cause fréquente de perturbations du rythme cardiaque. Certains médicaments peuvent également affecter votre rythme cardiaque. Pour certains, les maladies génétiques provoquent une fréquence cardiaque anormale. Indépendamment de la cause sous-jacente d’une fréquence cardiaque anormale, un stimulateur cardiaque peut la réparer. Un stimulateur cardiaque peut souvent être implanté dans la poitrine lors d’une intervention chirurgicale mineure. Vous devrez peut-être prendre certaines précautions dans votre vie quotidienne après l’installation de votre stimulateur cardiaque.

Comment le cœur bat (physiologie cardiaque)

Pour comprendre le fonctionnement d’un stimulateur cardiaque, il est utile de savoir comment votre cœur bat. Le cœur est une pompe musculaire de la taille d’un poing avec quatre chambres, deux du côté gauche et deux du côté droit. Les chambres hautes sont les oreillettes (droite et gauche). Les chambres inférieures sont les ventricules droit et gauche. Pour que votre cœur fonctionne correctement, les chambres du cœur doivent fonctionner de manière coordonnée. Votre cœur doit également battre à un rythme approprié – normalement de 60 à 100 battements par minute chez les adultes au repos. Si votre cœur bat trop lentement ou trop rapidement, le sang ne circule pas assez dans votre corps, ce qui entraîne fatigue, évanouissements, essoufflement, confusion et autres signes et symptômes. Le système électrique de votre cœur contrôle l’action de pompage des chambres. Un rythme cardiaque normal commence dans votre oreillette droite, dans le nœud sinusal. Ce groupe de cellules – votre stimulateur naturel – agit comme une bougie d’allumage, générant des impulsions électriques régulières qui se propagent dans des fibres musculaires spécialisées. Lorsqu’une impulsion électrique atteint les oreillettes droite et gauche, elles se contractent et injectent du sang dans les ventricules. Après un délai d’une fraction de seconde pour permettre aux ventricules de se remplir, l’impulsion atteint les ventricules, ce qui les fait se contracter et pompe le sang vers le reste de votre corps.

Qu’est-ce qu’un stimulateur cardiaque ?

Un stimulateur électronique implanté imite l’action de votre stimulateur naturel. Un stimulateur cardiaque implanté se compose de deux parties : 

·       le générateur d’impulsions

Ce petit conteneur en métal contient une batterie et le circuit électrique qui régule le taux d’impulsions électriques envoyées à votre cœur.

·       Les sondes (électrodes)

Un à trois fils souples et isolés sont placés dans une ou plusieurs chambres de votre cœur et émettent des impulsions électriques pour ajuster votre fréquence cardiaque. Les stimulateurs cardiaques surveillent votre rythme cardiaque et, s’il est trop lent, le stimulateur accélérera votre rythme cardiaque en envoyant des signaux électriques à votre cœur. En outre, la plupart des stimulateurs cardiaques sont équipés de capteurs qui détectent les mouvements du corps ou le rythme respiratoire, ce qui indique au stimulateur d’augmenter votre fréquence cardiaque pendant l’exercice afin de répondre au besoin accru de votre corps en sang et en oxygène.

·       Stimulateur cardiaque simple chambre

pacemaker stimulateur
Un stimulateur cardiaque et ses deux sondes prêtes à être connectées.

Ce type de stimulateur cardiaque transmet généralement les impulsions électriques du générateur d’impulsions au ventricule droit de votre cœur.

·       Stimulateur cardiaque double chambre

Un stimulateur à double chambre transmet les impulsions électriques du générateur d’impulsions au ventricule droit et à l’oreillette droite de votre cœur. Les impulsions aident à contrôler la synchronisation des contractions entre les deux chambres.

·       Stimulateur biventriculaire

Un stimulateur biventriculaire est une option de traitement pour les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque dont les systèmes électriques du cœur ont été endommagés. Contrairement à un pacemaker ordinaire, un pacemaker biventriculaire stimule les deux cavités inférieures du cœur (les ventricules droit et gauche) afin de le faire battre plus efficacement. Un stimulateur biventriculaire stimule les deux ventricules de manière à ce que tout ou partie du muscle ventriculaire se contracte de manière synchrone. Cela permet à votre cœur de pomper le sang plus efficacement. Parce que ce traitement réinitialise le mécanisme de pompage des ventricules, il est également appelé thérapie de resynchronisation cardiaque (TRC).

Les risques de l’implantation d’un pacemaker

Les complications liées à la chirurgie pour implanter votre stimulateur cardiaque (pacemaker) sont rares, mais peuvent inclure:

  • Infection du site opératoire
  • Réaction allergique aux produits de contraste iodés ou à l’anesthésie utilisé lors de votre procédure
  • Gonflement, ecchymose ou saignement au site générateur, surtout si vous prenez des anticoagulants
  • Dommages aux vaisseaux sanguins ou aux nerfs près du stimulateur cardiaque
  • Collapsus pulmonaire

Les complications de l’implantation d’un stimulateur mettant la vie en danger sont rares.

Comment vous préparer à l’intervention

Avant que votre médecin décide si vous avez besoin d’un stimulateur cardiaque, vous devrez passer plusieurs tests pour déterminer la cause de vos battements de cœur irréguliers. Ceux-ci pourraient inclure:

• électrocardiogramme (ECG)

Dans ce test non invasif, des électrodes sont placées sur votre poitrine et parfois sur vos membres pour mesurer les impulsions électriques de votre cœur. Le rythme cardiaque de votre cœur peut donner des indices sur le type de  trouble de que vous avez.

• Holter ECG

Un moniteur Holter enregistre votre rythme cardiaque pendant une période de 24 heures. Les fils des électrodes sur la poitrine sont acheminés vers un enregistreur à piles placé dans votre poche ou à la ceinture ou sur une bandoulière. Pendant que vous portez le moniteur, vous garderez un journal de vos activités et de vos symptômes. Votre médecin comparera le journal avec les enregistrements électriques pour tenter de déterminer la cause de vos symptômes.

• Echocardiographie

Ce test non invasif utilise des ondes sonores inoffensives qui permettent à votre médecin de voir votre cœur sans faire d’incision. Au cours de la procédure, un petit instrument appelé transducteur est placé sur votre poitrine. Il collecte les ondes sonores réfléchies (échos) de votre cœur et les transmet à une machine qui utilise les motifs d’ondes sonores pour composer les images de votre cœur battant sur un moniteur. Ces images montrent le bon fonctionnement de votre cœur et les images enregistrées permettent à votre médecin de mesurer la taille et l’épaisseur de votre muscle cardiaque.

• Epreuve d’effort

Certains problèmes cardiaques ne surviennent que pendant l’exercice. Pour un test d’effort, un électrocardiogramme est pris avant et immédiatement après une marche sur un tapis roulant ou un vélo stationnaire. Dans certains cas, une échocardiographie ou une imagerie nucléaire peuvent être réalisés.

Comment se passe l’intervention

Avant la procédure

La chirurgie pour implanter le stimulateur cardiaque (pacemaker) est généralement effectuée pendant votre réveil et prend généralement quelques heures. Avant la procédure, vous êtes conduit dans une salle spéciale (appelée salle de préparation ou zone d’attente). La plupart des implantations de stimulateurs cardiaques sont réalisées sous anesthésie locale pour engourdir la zone des incisions. Vous pouvez recevoir des médicaments supplémentaires par voie intraveineuse pour vous aider à vous détendre. L’implantation se fait dans une pièce équipée d’appareils à rayons X spéciaux. Votre poitrine est nettoyée avec un savon antibactérien et une perfusion est placée dans votre bras.

Pendant la procédure

Au cours de la chirurgie, un ou plusieurs sondes sont insérés dans une veine majeure sous ou près de votre clavicule et guidés vers votre cœur à l’aide d’images radiographiques. Une extrémité de chaque fil est fixée à la position appropriée dans votre cœur, tandis que l’autre extrémité est reliée au générateur d’impulsions, qui est généralement implanté sous la peau, sous la clavicule. L’intervention dure entre quinze et trente minutes pour les pacemakers simples et doubles chambres.

Après la procédure

Vous resterez généralement à l’hôpital pendant un jour après l’implantation d’un stimulateur. Avant de partir, votre stimulateur cardiaque est programmé pour répondre à vos besoins de stimulation spécifiques. Une prochaine visite est souvent programmée pour vérifier que les paramètres de votre pacemaker sont corrects. Après l’implantation de votre stimulateur cardiaque, votre médecin vous recommandera peut-être d’éviter un exercice vigoureux ou de soulever des objets lourds pendant environ un mois. Vous pouvez avoir des douleurs près de la région où votre stimulateur cardiaque a été implanté. Des antidouleurs usuels suffisant pour soulager la douleur pendant les jours suivants l’intervention.

Précautions spéciales

Il est peu probable que votre stimulateur cardiaque cesse de fonctionner correctement à cause d’interférences électriques. Néanmoins, vous devrez prendre quelques précautions:

•Téléphones portables.

Il est possible de parler avec téléphone portable, mais évitez de placer votre téléphone portable directement sur le site d’implantation de votre stimulateur cardiaque lorsque le téléphone est allumé. Bien que cela soit peu probable, votre stimulateur cardiaque pourrait interpréter le signal du téléphone portable comme une pulsation cardiaque et interrompre la stimulation, produisant des symptômes tels que fatigue ou malaise.

•Portiques de sécurité.

Le fait de passer à travers un détecteur de métal d’aéroport n’interférera pas avec votre stimulateur, bien que le métal qu’il contient puisse faire sonner l’alarme. Mais évitez de vous attarder près d’un système de détection des métaux. Si le personnel de sécurité insiste pour utiliser un détecteur de métal à main, demandez-lui de ne pas placer l’appareil près de votre stimulateur cardiaque plus longtemps que nécessaire ou demandez une autre forme de recherche personnelle. Pour éviter tout problème potentiel, munissez-vous d’une carte d’identité indiquant que vous avez un stimulateur cardiaque (pacemaker).

•Équipement médical.

Si un médecin envisage une procédure médicale impliquant une exposition intensive à l’énergie électromagnétique, dites-lui que vous avez un stimulateur cardiaque. Ces procédures incluent l’imagerie par résonance magnétique (IRM), les radiations thérapeutiques pour le traitement du cancer et la lithotritie par ondes de choc, qui utilisent des ondes de choc pour casser les gros calculs rénaux ou les calculs biliaires. Si vous subissez une opération chirurgicale, une procédure de contrôle des saignements (électrocautérisation) peut également interférer avec le fonctionnement du stimulateur cardiaque.

•Équipement générateur d’énergie.

Tenez-vous à au moins 60 centimètres des appareils de soudure, des transformateurs haute-tension ou des moteurs électriques. Si vous travaillez autour d’un tel équipement, votre médecin peut organiser un test sur votre lieu de travail pour déterminer s’il affecte votre stimulateur cardiaque (pacemaker).

Résultats

Une fois que votre stimulateur est implanté, la pile devrait durer de cinq à 15 ans. Lorsque la pile d’un pacemaker est épuisée, le générateur d’impulsions du pacemaker est remplacé. Les sondes de votre stimulateur cardiaque peuvent être laissées en place – bien qu’il soit éventuellement nécessaire de les remplacer – et la procédure de remplacement de la pile de votre stimulateur cardiaque est souvent plus rapide et nécessite moins de temps de récupération que la procédure d’implantation initiale de votre stimulateur cardiaque. Les stimulateurs cardiaques sont un traitement standard pour de nombreuses affections affectant le système électrique de votre cœur. En empêchant une fréquence cardiaque lente, les stimulateurs cardiaques peuvent traiter des symptômes tels que la fatigue, des vertiges et des évanouissements. Comme la plupart des stimulateurs cardiaques actuels ajustent automatiquement votre fréquence cardiaque en fonction de votre niveau d’activité physique, ils peuvent vous permettre de reprendre un style de vie plus actif.