L’électrocardiogramme

L’électrocardiogramme est un test simple et non invasif au cours duquel des électrodes sont placées sur la poitrine, les bras et les jambes pour enregistrer l’activité électrique de votre cœur. Ce test prend 5 minutes et aucune préparation particulière n’est requise.

Cet examen donne des informations importantes sur la condition de votre cœur et sur votre rythme cardiaque.

Grâce au médecin physiologiste Augustus Désiré Waller, le premier électrocardiogramme a vu le jour en 1887. Depuis, cet examen a beaucoup évolué et est pratiqué très couramment.

A quoi sert un électrocardiogramme ?

En résumé, cet examen très simple enregistre l’activité électrique du coeur. En effet, le coeur est un muscle qui, pour se contracter, est parcouru par une impulsion électrique qui suit une sorte de “circuit” appelé tissus cardionecteur.

Ainsi, en recueillant puis en étudiant le signal électrique, on peut en déduire de précieuses informations sur l’état du coeur.

Tout d’abord, on analyse le rythme du coeur . Par exemple, on examine sa “vitesse” (bradycardie ? tachycardie ?), sa régularité, sur la présence d’arythmie comme la fibrillation atriale ou le flutter atrial.

Ensuite, on recherche la présence de signes de blocage sur le circuit électrique du coeur (comme par exemple un bloc de branche).

Enfin, l’électrocardiogramme donne de véritables informations sur l’état du muscle cardiaque. Par exemple, il permet de déceler la présence de nécrose (infarctus) ou d’inflammation du muscle cardiaque (myocardite).

 

Comment se déroule l’examen ?

En pratique, l’électrocardiogramme enregistre une activité cardiaque en mesurant le différentiel électrique entre 2 points électrocardiogrammedistants sur le coeur.

Tout d’abord, on positionne 10 électrodes, sur la poitrine, sur les bras et sur les jambes. Ensuite, ces électrodes sont reliées à un moniteur qui permet d’observer l’activité du coeur en temps réel.

En principe, cela dure environ 5 minutes et ne requiert aucune préparation particulière. Il est totalement indolore.

Ainsi, à l’image d’un sismographe, l’écran affiche une courbe reprenant fidèlement les pulsations cardiaques de votre coeur.

Pour finir, on imprime le tracé de l’électrocardiogramme qui est une sorte de “photographie électrique” de votre coeur à un instant donné.