Vous devez vous faire opérer prochainement pour l’implantation d’un pacemakerPeut-être avez vous des questions sur votre vie après l’intervention ? Je vais tenter de répondre aux principales !

Après votre sortie d’hospitalisation, surtout un peu de repos ! 

Concernant les soins, vous aurez une réfection du pansement  à réaliser tous les 3 jours par une infirmière diplôme d’état en cabinet ou à domicile. Un fil de suture sera aussi à retirer au 10ème jour en post opératoire. 

Quelles précautions avec un pacemaker ?

Pendant les 15 premiers jours, il faudra limiter le port de charges lourdes du côté opéré, ainsi que les mouvements du bras. 

Et ensuite ? Une vie parfaitement normale !

Aucun limitation dans la vie quotidienne, y compris sportive ou sexuelle par exemple ! On peut reprendre l’ensemble de ses activités à 15 jours de intervention minimum voire un mois pour certaines pratiques sportives.

Attention, quelques règles sont à respecter lorsque l’on est porteur d’un pacemaker.

  • L’utilisation de la soudure à l’arc est formellement contre indiquée en raison du risque d’arc électrique. Vous pouvez toutefois utiliser les autres modes de soudure thermique ou au gaz, si nécessaire.
  • Pas de panique concernant l’usage des appareils électriques : micro-onde, téléphone portable…il n’y a aucune restriction.

Âme de voyageur ? Continuez vos voyages sans risque dans le monde entier avec votre pacemaker !

Lors des portiques d’aéroport, il vous suffira de justifier que vous êtes porteur d’un pacemaker à l’aide de votre carte, remise à votre sortie.

Aucune interférence avec le fonctionnement du boîtier, uniquement un signal sonore indiquant la présence de métal dans votre organisme!

« Docteur, quand puis-je reprendre la conduite? »

Immédiatement après l’intervention, en fonction de votre ressenti et des douleurs éventuelles à la mobilisation du  bras.

Et ensuite ? 

Le suivi cardiologique est indispensable au minimum une fois par an avec un contrôle du stimulateur cardiaque lors d’une consultation rythmologique. Cela consiste à interroger le boîtier à l’aide d’un transmetteur positionné en regard du boîtier. Les paramètres des sondes et du boîtier sont ensuite analysées. On peut aussi détecter les différentes arythmies possiblement intervenues lors du dernier contrôle. La longévité de la prothèse est aussi enregistrée. 

Les consultations sont davantage rapprochées  à la fin de la vie physiologique de la prothèse, qui a une durée de vie d’environ 10 ans. 

Le médecin peut modifier les paramètres du pacemaker pour l’adapter au mieux à votre rythme cardiaque lors des activités de votre quotidien. 

Et bien sûr, en cas de questions complémentaires, n’hésitez pas à en parler avec votre cardiologue traitant !

Une réponse

  1. Très bon commentaire sur la suite après l’implantation, sans trop de détail non plus. Très concis et succint en allant à l’essentie.l

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.