Le traitement du Bouveret est relativement simple. Les tachycardies de Bouveret sont décrites comme étant des tachycardies régulières à début et fin brutaux. Enfin, elles peuvent être suivies d’une crise de polyurie (une très forte envie d’uriner). Souvent, ces crises peuvent être très invalidantes et se traitent de deux manières.

Tout d’abord, on peut utiliser un médicament qui sera pris soit en cas de crise, soit tous les jours. De plus en plus, on traite ces crises en réalisant une radiofréquence. Il s’agit alors de cautériser le foyer d’arythmie ce qui permet d’être débarrassé de ses crises sans prendre de traitement.

Lorsque les médicaments ne fonctionnent pas ou en attendant l’intervention, voici 5 manœuvres qui peuvent vous aider à interrompre la crise. En fait, elles fonctionnent toutes sur le même principe : stimuler le nerf vague.

Traitement du bouveret

Boire un grand verre d’eau très froide est un traitement du Bouveret !

Munissez-vous d’un grand verre d’eau très froide. Buvez-le d’un coup. Ceci peut interrompre la crise.

bouveret
traitement bouveret

Bloquer la respiration.

En cas de survenue d’une crise, vous pouvez également pousser très fort comme si vous alliez à la selle. Vous prenez une grande inspiration et vous bloquez et poussez très fort. On appelle cela une manoeuvre de Valsalva.

Cette manœuvre stimule le nerf vague. Ceci a pour conséquence de ralentir la conduction dans le noeud atrio-ventriculaire qui est emprunté par la tachycardie. Cela crée un “déséquilibre électrique” qui interrompt la tachycardie.

bouveret

S’appuyer sur les yeux.

Cette maneuvre a également pour but de stimuler le tonus vagal via le réflexe occulo-cardiaque.

Fermez les yeux et positionnez l’index, le majeur et l’annulaire à plat sur les paupières et appuyez sur le globe occulaire pour interrompre votre tachycardie.

Attention, à ne pas réaliser en cas de port de verres de contact ou de glaucome !

bouveret

Se masser la carotide.

La carotide est l’artère du cou qui apporte le sang au cou et à la tête. Il y a en une à droite et une à gauche.

Dans la partie haute du cou, elle se divise en deux : la carotide interne, qui va perfuser le cerveau et la carotide externe qui perfuse le reste de la tête. Cette bifurcation s’appelle le glomus carotidien. Elle contient des capteurs qui lorsqu’ils sont stimulés, activent le nerf vague, notamment pour protéger le cerveau.

Ainsi, en cas de crise, palpez votre cou pour sentir le pouls carotidien. Positionnez les doigt à plat sur cette zone et massez la circulairement en exerçant une pression modérée. On appelle cela un massage sino-carotidien.

fibrillation auriculaire

Prendre un grand bain froid, un traitement du Bouveret.

Plongez dans un grand bain d’eau froide. Ceci peut également interrompre votre tachycardie en stimulant le nerf vague.

bouveret

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.